AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partagez
 

 Les ombres tiendront la chandelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Coleen Tyrell


Violeur de propriétés privés, et crabe à ses heures

Masculin Nombre de messages  : 50

Localisation  : Dans un couloir.
Emploi/loisirs  : Flirter et embêter son monde.
Humeur  : Espiègle.

Inscrit depuis le   : 14/06/2010
Coleen Tyrell
Violeur de propriétés privés, et crabe à ses heures


Feuille de personnage
Age: 15 ans.
Race: Elfe.
Arme / Pouvoir  : Se débrouille à l'épée.

Les ombres tiendront la chandelle. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les ombres tiendront la chandelle.   Les ombres tiendront la chandelle. - Page 3 EmptyMer 18 Déc 2019 - 4:13

Ils étaient invisibles. Et élégants, aussi. Plus discrets que le vent. Des artistes en mission secrète. Les héros du royaume.
Main serrée sur celle de Marilee, Coleen se le répéta en boucle jusqu'à être revenu dans la sécurité relative d'un couloir obscur. Pas de gardes à l'horizon. Il soupira un souffle qu'il ne s'était pas senti retenir, doigts un peu moins crispés sur ceux de sa pauvre fiancée. C'était bien mignon de jouer aux sauveurs de l'humanité (et du reste), mais tout de même ; ils risquaient leur vie, là ! Si des poules venaient, ou le conseiller, ou d'autres monstres cachés dans les craquements de l'orage, ils allaient passer un sacré mauvais quart d'heure. Il devait à tout prix éviter ça. Protéger Marilee du danger. La ramener à sa chambre en sécurité.
La partie rationnelle de son cerveau, plus ou moins endormie comme à son habitude, lui envoyait des signaux flous concernant les hurlements de leurs parents ou les punitions auxquelles ils risquaient d'avoir droit si un garde les surprenait en train de se faufiler d'un endroit à l'autre comme des voleurs. Ça paraissait presque dérisoire, comparé aux menaces de morts que représentaient la volaille et Axel Senri, mais c'était là. Dans un coin de sa tête. A lui taper sur le crâne.
Pas assez fort pour le forcer à s'en préoccuper, maiiiis...

Les deux mains libres, Coleen rattrapa la moue qui lui glissa sur les lèvres façon dérapage contrôlé. Pas le moment d'être triste parce que "tes vilaines mains poilues je les lâche dès que je peux, berk".
Il aimait bien ses petites mains de fille, lui.

« C'est là, hein ? On doit juste sécuriser la zone et attraper des bougies. »

Sa main droite vint effectuer un semblant de salut très officiel. C'est le plan, mon commandant. Elle avait tout bien retenu.
Il n'avait plus aucune idée de pourquoi il leur fallait ces maudites bougies, mais il ne pourrait pas dormir sans. C'était important.
Et elle avait d'autres trucs importants à dire avant de passer le seuil, apparemment.
Les mots de Marilee entrèrent dans une oreille et sortirent par l'autre, mais il réussit quand même à retenir l'essentiel. Jeter un truc par terre. Se cacher. En cas de poule, retenir son souffle et COURIR. Grosse emphase sur la fuite. Il ne pouvait pas gérer des poules enragées avec plein de crocs tout partout.
Main sur le battant, il compta avec elle. Trois, deux —

« Un ! »

Le grincement paresseux de la porte faillit le faire rire. C'était pas du tout discret, ça.
Oups.
Homme d'action, toujours, Coleen poussa littéralement Marilee à l'intérieur et se glissa à sa suite. Il fit attention à la laisser ouverte lorsqu'il une vola une énième fois la main, rire aux lèvres, et la tira derrière lui en courant presque.
Pas le temps de réfléchir ni d'être ramenés à leurs chambres par des gardes fatigués, ils avaient un monde à sauver ! Ou un prince, à minima. Un complot à déjouer, en tout cas — et ils ne risquaient pas de déjouer quoi que ce soit depuis leurs lits. Ça, c'était sûr et certain.
D'un mouvement digne des meilleurs combattants au monde, ou alors à très très peu de choses près, il dérapa et glissa sous une table. Sans lâcher la main de sa compagne de bêtises, bien sûr. On n'abandonne personne en chemin. Il allait la traîner s'il le fallait.

Maintenant, plus qu'à attendre de voir si quelqu'un venait vérifier ce qui se passait par là. Ça pouvait être le vent, après tout. Venu d'on ne sait où. Ils pouvaient aussi ne rien avoir entendu du tout. Puis il faisait sombre. Même s'ils venaient, ils pouvaient ne pas les voir.
Dans tous les cas, chut.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les ombres tiendront la chandelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illea's world :: Royaume de L'Est :: Château royal :: Les couloirs-